Shanghai International Contemporary Art Exchange Exhibition and Workshop 2017

Exposition internationale au musée Honqiao, Shanghai (Chine), novembre 2017.

expo Shanghai1

expo Shanghai2






...... ...... ...... ......



Exposition en duo avec l'artiste allemande Ricarda Hoop
Un angle peut en cache (encore) un autre
Galerie Laureen Thomas, Haut de Cagnes, du 7 octobre au 2 décembre 2017.

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

expo Un angle peut en cacher (encore) un autre

Deux univers mis en parallèle se rencontrent. Quelque chose de troublant se prépare. Nous aimons jouer avec vos perceptions de l’espace, en abordant des constructions communes qui nous amènent ailleurs.
Entre espaces bâtis et espaces habités, dans l’architecture de nos maisons peut parfois se dégager une atmosphère étrange, ce que Sigmund Freud évoque dans le concept d’inquiétante étrangeté.
Nous inventons des perspectives impossibles qui donnent à imaginer différentes interprétations, dans le but de mettre à l’épreuve votre propre projection personnelle.

Le point commun évident de nos recherches respectives est l’intérêt porté à une certaine atmosphère.
Ces histoires communes, ces mythologies personnelles, ces environnements colorés représentent un terrain fertile à l’émanation d’une ambiance particulière. Une chose nous rassemble : proposer un médium comme réceptacle de nos émotions, variable selon l’intensité de notre sensibilité.
Les interprétations de Ricarda Hoop en noir et blanc contrastent avec le spectre complet des couleurs d’Elodie Garrone.

On y trouve des ombres, des tons intermédiaires, comme des contrastes extrêmes… tout cela forme un point de vue unique sur un questionnement entre figuration et abstraction.
Certains objets sont reconnaissables ou ont une forme distincte, et ont par là plusieurs degrés de signifiance. Une signification inconsciente des objets et des motifs peut apparaitre en toile de fond, qui se confronte à la perception plus directe et concrète des formes géométriques. Notre perception de l’espace et notre sensibilité personnelle fusionnent, vers une nouvelle sensation, un potentiel nouvel espace-temps.






...... ...... ...... ......



Exposition personnelle à la Galerie Laureen Thomas
Retour de Chicoutimi, du 4 mars au 8 avril 2017.

expo retour de Chicoutimi1

expo retour de Chicoutimi2

expo retour de Chicoutimi2

expo retour de Chicoutimi2

expo retour de Chicoutimi2

expo retour de Chicoutimi2

expo retour de Chicoutimi2

expo retour de Chicoutimi2



Après un programme d’échange entre Québec et France avec la galerie Laureen Thomas, j’ai été invité en résidence artistique au sein des Ateliers Touttout, à Chicoutimi, durant un mois complet.

J’ai pu participer à la vie des ateliers, en m’installant dans l’atelier collectif, et en disposant des outils et des équipements, et spécialement de la salle polyvalente, où j’ai pu développer mon travail d’installation.

Cette expérience en dehors de mon contexte quotidien m’a permis de me concentrer et de développer certaines questions précises de mon travail. Aussi, l’ouverture à la rencontre, avec les autres artistes, m’a beaucoup aidé dans la verbalisation de ma démarche, ce qui a certainement permis un développement plus rapide et efficace. Au delà de l’expérience de travail, l’aventure s’est vite transformé en expérience humaine, tant l’accueil a été chaleureux et bénéfique.

En partant à Chicoutimi, j’avais déjà en tête des idées de projets qui me tenaient à cœur depuis longtemps, mais auxquels je n’avais pas les moyens de réalisation spatiale et technique. J’ai pu disposer d’un espace pour travailler en trois dimensions, expérimenter et réaliser des installations dans un espace neutre, et surtout pouvoir bénéficier d’outils indispensables à mon travail sur la lumière avec des projecteurs de régie spectacle.

Également, j’ai pu développer mon travail sur l’image animée en vidéo, grâce à l’accès à du matériel de qualité, et à l’assistance d’un technicien, ce qui a permis d’accélérer la partie réalisation des projets, sans lequel je n’aurai pas pu être si productive dans le temps imparti.

J’ai donc travaillé en parallèle le dessin, l’installation, la photo et la vidéo. Les techniques et les idées se sont croisées et enrichies de chaque spécificité.

Je vous présenterai donc la production de mon travail que j’ai pu réaliser lors de cette résidence dans la galerie de Laureen, le point de départ de cette aventure.

J’ai réalisé :
- une série de dessins en 3d, ou les formes géométriques se libèrent de la feuille et dialoguent avec la lumière.

- une série de photographies travaillée dans un « décor » couleur-lumière, aux prises de vue en plans rapprochés.

- une série d’installations lumineuses dans l’espace, dont je vous montrerais les images témoins.

- deux vidéos expérimentales, où les dispositifs travaillés dans l’espace-lumière sont essentiels.